La Nouvelle Bibliothèque d’Alexandrie, la Bibliotheca Alexandrina (BA), aspire à faire revivre l’esprit de son ancêtre. Beaucoup plus qu’une simple bibliothèque, elle comprend :

  • La Bibliothèque Principale (pouvant abriter des millions de livres) à laquelle sont affiliées la Bibliothèque Francophone, la Bibliothèque de Dépôt et la Bibliothèque des Cartes et des Plans
     
  • Six bibliothèques spécialisées :
  1. La Bibliothèque des Arts et du Multimédia
  2. La Bibliothèque Taha Hussein pour les non et malvoyants
  3. La Bibliothèque des Enfants
  4. La Bibliothèque des Jeunes
  5. La Bibliothèque des Microformes
  6. La Bibliothèque des Livres Rares et des Collections Spéciales.
     
  • Un site miroir de l'Internet Archive.
     
  • Quatre musées, à savoir :
  1. Le Musée des Antiquités
  2. Le Musée des Manuscrits,
  3. Le Musée Sadate
  4. Le Musée de l'Histoire des Sciences.
     
  • Le Centre des Sciences du Planétarium (CSP).
     
  • L’ALEXploratorium, ayant pour objectif d’initier les enfants à la science.
     
  • Culturama, panorama culturel projeté sur neuf écrans, dont le logiciel multimédia interactif composé de neuf projecteurs est le premier en son genre au monde entier. C’est un spectacle multimédia informatif qui couvre l’histoire de l’Egypte au cours de 5 000 ans, mettant en lumière les époques pharaonique, copte et musulman. Conçu par CultNat de la BA et breveté par le Ministère d’Etat pour la Recherche Scientifique, Culturama a décroché plusieurs prix internationaux. Il permet à son animateur de projeter une large gamme de données en passant d’un détail à l’autre par un simple clic de souris.
     
  • VISTA (Immersion Virtuelle des Applications des Sciences et de la Technologie), l’un des outils les plus pratiques de visualisation qui permet aux chercheurs d’éprouver des phénomènes naturels ou artificiels simulés en 3D, leur offrant de nouvelles perspectives et une meilleure compréhension du sujet de leur recherche. Grâce à ce système avant-gardiste ayant éliminé le besoin aux modèles physiques, le processus de recherche devient plus sûr, plus court et moins coûteux.
     
  • Quinze expositions permanentes, à savoir :
  1. Les Impressions d'Alexandrie (Collection Awad)
  2. Le Monde de Shadi Abdel Salam
  3. La Calligraphie Arabe
  4. L'Histoire de l'Impression
  5. Le Livre de l'Artiste
  6. Les Instruments Astronomiques et Scientifiques Arabes à l'Epoque Médiévale
  7. Mohie El-Din Hussein : un Parcours Créatif
  8. Collection Raaya El-Nimr et Abdel-Ghani Abou El-Enein
  9. Hassan Soliman
  10. Adam Henin
  11. Ahmed Abdel Wahab
  12. « Art et Mouvement » de Seif et Adham Wanly
  13. La Sculpture
  14. Les Initiatives Numériques
  15. Farouk Shehata : un parcours continu

 

  • Quatre galeries d'expositions temporaires.

 

  • Le Centre de Conférences, qui peut accueillir des milliers de personnes.

 

  • Treize centres de recherche académique, à savoir:
  1. Le Centre des Manuscrits
  2. Le Centre d'Ecrits et d'Ecritures
  3. Le Centre de Documentation du Patrimoine Culturel et Naturel (CULTNAT) siégeant au Caire
  4. Le Centre des Recherches Alexandrines et Méditerranéennes (Alex Med)
  5. Le Centre des Etudes et des Programmes Spécialisés (CSSP)
  6. Le Centre d'Etudes de la Démocratie et de la Paix Sociale (CDSPS)
  7. Le Centre des Etudes Hellénistiques d’Alexandrie
  8. Le Centre d'Etudes pour le Développement
  9. Le Centre des Etudes Environnementales
  10. Le Centre des Etudes de la Civilisation Islamique
  11. Le Centre des Etudes Coptes
  12. Le Centre de la Linguistique Informatique Arabe
  13. Le Centre International des Sciences de l'Information (ISIS).

 

La nouvelle Bibliothèque d’Alexandrie héberge également un nombre d'institutions, à savoir :

  1. L'Academia Bibliotheca Alexandrinae (ABA)
  2. La Société Arabe pour l'Ethique des Sciences et de la Technologie (ASEST)
  3. La Fondation Euro-Méditerranéenne Anna Lindh pour le Dialogue entre les Cultures (ALF), la première fondation EuroMed hors de l’Europe
  4. Le Projet de la Recherche Médicale HCM (siégeant à Shallalat)
  5. Le Bureau Régional Arabe de l'Académie des Sciences pour les Pays en Développement (TWAS-ARO)
  6. Le Bureau Régional de la Fédération Internationale des Associations de Bibliothécaires et des Bibliothèques (FIAB/IFLA)
  7. Le Secrétariat des Commissions Nationales Arabes pour l’UNESCO
  8. Le Réseau du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord pour l’Economie Environnementale (MENANEE)
  9. Le Réseau Arabe des Femmes Scientifiques et Ingénieurs (ANWST).

Le nombre des institutions hébergées par la BA est en croissance continue. Ainsi, cette dernière est devenue le centre névralgique de maints réseaux régionaux et internationaux.

 

Aujourd’hui, ce vaste complexe est une réalité, recevant plus de 1,5 millions de visiteurs par an.